Nos actualités nos événements

Informations de l’état

COVID-19

Informations

INFORMATIONS DE L’ÉTAT COVID-19

Le décret n°2020-1454 du 27 novembre 2020 modifiant le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire a été publié le 28 novembre 2020 au journal officiel.


    1 – Téléthon

Les animations traditionnelles du Téléthon ne pourront pas se tenir. Le site de l’AFM Téléthon donne des idées de mobilisation en restant chez soi. En parallèle, si le porte-à-porte pour la vente de produits dérivés reste interdit, ces ventes peuvent se faire sur les marchés, dans le respect des protocoles sanitaires mis en place. En ce qui concerne l’appel aux dons sur la voie publique, celui-ci peut se faire dans le respect là aussi des gestes barrières et sans générer de regroupement de plus de six personnes.

Les bénévoles peuvent cocher les cases correspondant à l’assistance aux personnes vulnérables ou aux déplacements professionnels pour se rendre sur place.

    2 – Le colis des aînés

Le colis des aînés peut être organisé, dans le strict respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociale. Pour les aînés vulnérables, le portage à domicile du colis apparaît comme la meilleure solution. Les autres bénéficiaires peuvent être invités à venir récupérer leur colis en un point identifié.

    3 – Les marchés non-alimentaires et les marchés de Noël

Comme les marchés alimentaires, les marchés non-alimentaires couverts ou en plein air peuvent désormais ouvrir, dans le respect des protocoles qui leur sont applicables. Les marchés alimentaires continuent de fonctionner. Il en est de même des brocantes et vide greniers sur la voie publique.

Dans le cadre des protocoles stricts qui ont été négociés pour la réouverture des marchés non-alimentaires, les maires peuvent, au cas par cas, autoriser des artisans à vendre des produits de Noël à l’occasion des marchés non alimentaires réguliers, ou comme des extensions de taille réduite de ces marchés non-alimentaires.

    Concernant les marchés alimentaires, les dégustations sur place ne sont pas autorisées.

Les mesures de protection sanitaire à mettre en œuvre lors de l’organisation des marchés alimentaires et non-alimentaires sont les suivantes :

 

                – Respect des gestes barrières (installation de distributeurs de solution hydroalcoolique)
                – Port du masque obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans
                – Des règles strictes d’organisation spatiale (séparation des étals, sens de circulation unique, gestion des files d’attente).
                – La diffusion et l’affichage des consignes de sécurité (affichage des consignes aux entrées et aux sorties, diffusion des messages par haut-parleur le cas échéant)
                – Prévenir la constitution de regroupements de plus de 6 personnes (un contrôle peut être effectué par les agents municipaux)
                – Accueillir un nombre de clients permettant de réserver à chacun une espace de 4 m² dans les marchés de plein air et de 8 m² dans les marchés couverts.

Comme cela a été fait lors des allègements progressifs du premier confinement, si les conditions sanitaires strictes n’étaient pas remplies, le préfet peut demander la révision des modalités d’organisation ou même être amené à prendre des interdictions.

Partager sur les réseaux sociaux